Quelle est la 3ème étape du recrutement?

recrutement

Trouver une personne qualifiée à un poste de travail s’avère compliqué, car les entreprises se battent pour trouver les bons profils. Pour réussir l’opération, il faut suivre plusieurs étapes définies dans un ordre logique et préétabli. Souhaitez-vous connaître la troisième étape d’un recrutement ? Dans ce cas, prenez la peine de lire ce qui suit.

La rédaction et la diffusion de l’ordre d’emploi

C’est elle qui représente la 3ème étape du processus d’embauche pour plusieurs entreprises. Elle est déterminante, car elle stimule les candidats à se présenter. La rédaction qui constitue le premier volet doit se faire suivant certains critères bien définis. Vous devez faire usage des mots adaptés. Soyez clair, précis et sans ambiguïté.

A lire également : Comment fabriquer un lit ?

La rédaction doit renseigner tout au moins :

  • le titre du poste ;
  • la description du travail et sa localisation ;
  • les diplômes et expériences requises ;
  • la rémunération du poste et les avantages, etc.

Le deuxième volet de cette troisième étape est la publication. Choisissez de façon minutieuse vos moyens de diffusion. Vous pouvez utiliser les journaux ou faire recours aux sites web spécialisés en recherche d’emploi.

Lire également : Bénéficiez de soins tout en profitant de vos vacances

Ne manquez pas aussi de relayer l’information sur votre plateforme personnelle. Ce dernier canal est idéal pour connaître les candidats qui s’intéressent à vos activités. Pour les candidatures complexes, confiez cette troisième étape aux agences de recrutement.

La présélection des candidats

Un recrutement réussi ne peut se baser uniquement sur la rédaction et la diffusion de l’offre. Vous devez suivre les autres étapes jusqu’à l’intégration complète des candidats au sein de votre structure.

La présélection est caractérisée par l’application des critères d’embauche aux profils des candidats. Elle permet d’éliminer les postulants dont les dossiers ne correspondent pas à vos attentes. Toutefois, gardez l’esprit ouvert pour évaluer les dossiers.

La présélection peut s’avérer fatigante et chronophage. Le cas échéant, elle peut vous empêcher de bien étudier les dossiers. Il faut donc la réaliser sur plusieurs jours afin d’étudier posément chaque profil.

Si vous ne disposez pas d’assez de temps, recourir à une structure de recrutement est une option intéressante. Ces agences disposent des logiciels et des techniques efficaces pour vous trouver le meilleur candidat.

L’étape de l’entretien d’embauche

C’est l’étape qui vous permet de sélectionner définitivement les candidats qui intégreront votre structure. Le but principal de l’entretien est d’approfondir les informations réobtenues sur les candidats à travers un échange. Veuillez créer une atmosphère conviviale pour que les candidats ne stressent pas durant l’échange. Au cours de l’entretien, posez des questions claires, précises et sans aucune ambiguïté.

Si vous le souhaitez, vous pouvez établir à l’avance un questionnaire afin de maintenir la pertinence des conversations. Les questions inappropriées ou déplacées peuvent être mal interprétées. Un candidat qui se sent discriminé peut porter plainte. Écrire sur un bout de papier vos questions afin de garder la pertinence de la conservation est donc indispensable. La finalité de l’entretien est de choisir les personnes qualifiées et adaptées à vos besoins.

Dans certains cas, des entreprises remplacent la phase d’entretien par la mise en condition réelle. Ils soumettent les candidats aux épreuves techniques. Les postes qui exigent souvent cela appartiennent aux domaines suivants :

  • la cuisine ;
  • l’armée ;
  • la natation ;
  • la mécanique ;
  • l’informatique ;
  • l’électronique, etc.

La mise en condition de travail distingue les meilleurs profils. Les critères de choix sont l’efficacité et l’efficience.

L’étape des enquêtes

Elle n’est pas automatique. Toutefois, certaines structures la privilégient. L’étape des enquêtes suppose que vous avez déjà retenu votre liste définitive. Elle vise à vérifier les informations données par les candidats ainsi que leur bonne moralité.

Ce sont les structures publiques de l’État qui réalisent souvent les enquêtes de moralité, surtout pour les hautes fonctions. Lorsque la procédure d’enquête n’aboutit pas, le candidat n’est pas confirmé dans sa position.

L’étape de l’immersion au sein de la structure

C’est la toute dernière étape de la procédure. L’immersion consiste à intégrer l’agent au sein de l’entreprise. En général, c’est le Chargé des ressources humaines qui accueille les heureux sélectionnés. Il les présente à l’ensemble du personnel et leur indique les bureaux respectifs. L’immersion peut commencer par une phase d’essai qui débouche après sur la prise réelle du service.

Catégories de l'article :
Actualité