Jusqu’à quel âge doit-on prendre une assurance scolaire ?

assurance scolaire

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, l’assurance scolaire offre de nombreux avantages. Elle permet de protéger votre enfant des dommages en milieu scolaire tout au long de sa scolarité. Vous devez donc bien vous renseigner afin de souscrire le contrat le plus adapté. Découvrez en quelques lignes tout ce qu’il faut savoir pour prendre une assurance scolaire.

Possibilité de prendre une assurance scolaire jusqu’à l’âge de 24 ans

L’assurance scolaire est indispensable tout au long de la scolarité de votre enfant en raison de ses nombreux avantages. En effet, elle couvre les dommages qu’il pourrait causer. Elle le protège aussi en cas d’accident ou de dommages corporels subis, qu’il y ait ou non un responsable.

A découvrir également : Ecandidat Annecy : déposer un dossier de candidature

Vous pouvez prendre une assurance scolaire jusqu’à ses études supérieures avec une limite d’âge fixée à 24 ans s’il est rattaché à votre foyer fiscal. L’âge butoir peut varier en fonction des différents assureurs. L’assurance scolaire peut ainsi être conservée jusqu’à l’université. N’hésitez donc pas à y souscrire même après le bac.

Optez pour une assurance scolaire adaptée aux besoins et au profil de votre enfant. Vous pouvez par exemple choisir une couverture pour les stages ou les petits boulots. N’hésitez pas à comparer les différentes offres avant de faire un choix.

A voir aussi : Qu'est-ce que le dark kitchen?

La plupart des contrats de base peuvent ne pas convenir à votre enfant s’il est étudiant. Vous devrez donc mettre à jour son assurance scolaire en souscrivant des options supplémentaires comme une protection adaptée pour les voyages à l’étranger.

Quelles sont les garanties de l’assurance scolaire ?

assurance scolaire

La couverture de l’assurance scolaire peut varier en fonction du niveau de protection auquel vous avez souscrit et de l’assureur choisi. Trois niveaux sont généralement disponibles. Ils protègent votre enfant pendant une certaine période de la journée ou de l’année.

Le niveau 1 protège uniquement le bénéficiaire pendant les différentes activités scolaires et les trajets. Le niveau 2 assure la protection 365 jours/an (et 24h/24). Il est valable pendant les vacances ou les loisirs (sauf les sports extrêmes). Le niveau 3 protège 24h/24 ainsi que 365 jours par an avec des plafonds de prise en charge et de couverture supérieurs.

De même, l’assurance scolaire propose plusieurs types de garanties. Ils peuvent varier en fonction du contrat choisi. Les garanties obligatoires dans tout contrat, sont au nombre de deux. Il s’agit :

  • des accidents corporels ;
  • et de la responsabilité civile.

La responsabilité civile prend en compte les dommages que l’enfant pourrait causer tandis que les accidents corporels concernent ceux qu’il pourrait subir.

Les garanties facultatives sont également multiples. Il s’agit de l’assistance, de la protection juridique, des dommages aux biens et du soutien psychologique.

L’assurance scolaire, est-elle obligatoire ?

Bien qu’elle soit recommandée, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire pour l’inscription de votre enfant dans son établissement. De même, vous n’avez pas besoin d’y souscrire pour sa participation aux activités scolaires qui sont obligatoires aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement scolaire. Les activités obligatoires « correspondent aux enseignements réguliers inscrits à l’emploi du temps ». Les activités sportives et les sorties en font donc partie.

Bien qu’elle soit facultative, l’assurance scolaire peut devenir obligatoire dans certains cas. Vous devez ainsi y souscrire si votre enfant déjeune à la cantine par exemple. Par ailleurs, elle est obligatoire si votre enfant participe aux activités dites « facultatives ». Les activités extrascolaires et périscolaires comprennent les classes de neige et les excursions. La participation de votre enfant peut être refusée s’il n’est pas assuré.

Les établissements privés fixent leurs propres règles en ce qui concerne l’assurance scolaire. Cette protection peut donc être exigée si vous souhaitez y inscrire votre enfant. Vous pouvez prendre une assurance scolaire auprès de votre assureur habituel, des nombreuses compagnies disponibles ou de l’école via un collectif proposé par les associations de parents d’élèves.

N’hésitez pas à vous renseigner pour faire les bons choix. Assurez-vous aussi que vous ne bénéficiez pas déjà des garanties de l’assurance scolaire dans un autre contrat d’assurance préalablement souscrit. Cela pourrait vous coûter doublement des ressources.

Catégories de l'article :
Actualité