Comment résilier un contrat d’assurance Allianz ?

Allianz est la première assurance européenne. Elle est spécialisée dans la couverture de risque comme la santé, les assurances autos/moto et autres. En tant qu’assuré, vous pouvez résilier votre assurance Allianz une fois à échéance, et même parfois quand elle est encore en cours.

Souhaitez-vous mettre un terme à votre assurance Allianz ? Les conditions de résiliation diffèrent en fonction du type de contrat auquel vous avez souscrit. Voici comment vous devez procéder pour annuler votre contrat d’assurance Allianz.

A lire en complément : Rappel conso gouv fr : le site de rappel des produits dangereux pour les consommateurs

Annuler votre contrat d’assurance dans les temps

Sachez qu’Allianz est très réputé pour son sérieux et qu’il faut respecter leurs exigences et les délais de préavis. Ce sont des informations que vous trouverez en général dans les conditions du contrat d’assurance Allianz. Si par négligence, vous oubliez de respecter les délais de résiliation, votre contrat sera implicitement reporté à l’année suivante avec les primes correspondantes.

Il est recommandé d’envoyer une lettre écrite pour faire la demande de résiliation de votre contrat d’assurance. Ce sera le témoignage qui atteste que l’assureur a effectivement reçu votre demande d’annulation de contrat avec accusé de réception.

A voir aussi : La nécessité d’une enquête publique sur l’essence

Par précaution, réclamez également une confirmation écrite de la résiliation. Ce n’est pas le cachet de la poste qui servira de preuve, mais la date à laquelle votre assureur reçoit le courrier. Des facteurs comme un congé ou les jours fériés peuvent faire traîner l’arrivée de votre demande de résiliation.

Normalement, la durée du contrat est de 12 mois au minimum, mais il est possible que la première échéance se présente avant ce délai. La raison est liée au fait que certains établissements fixent le même délai pour toute leur prestation. Vous pouvez résilier votre contrat quand vous voulez, dès lors qu’il est vieux de plus d’un an.

Résilier votre contrat d’assurance quand il le faut

Il y a des moments spécifiques pour résilier votre contrat d’assurance. Les cas habituels sont :

Contrat d’assurance à échéance

Dans ce cas, vous devez respecter un temps de résiliation de 3 mois avant la date d’échéance. C’est le procédé pour mettre un clos au contact qui vous lie à votre assureur. Au-delà de cette date, vous alliez devoir ressayer un an après, avec le même tarif que la première fois.

Phénomène épouvantable.

Après un sinistre, vous êtes pleinement dans vos droits si vous décidez de suspendre votre contrat d’assurance et souscrivez une autre assurance. Mais vous devez procéder à la résiliation dans un intervalle de temps de 14 jours, juste après avoir été mis au courant du règlement.

Augmentation de la prime

Confronté à une situation où votre assureur modifie vos conditions d’assurance et fait grimper les primes pour le même service, vous pouvez annuler l’assurance. L’assureur doit dans ce cas vous informer de la date d’annulation. Mais si vous ne respectez pas le délai établi, les nouvelles conditions vont être classées comme agréées.

Renouvellement de véhicules ou changement de détenteur.

Si vous changez de véhicules, vous pouvez également résilier votre assurance auto/moto même si vous êtes en cours d’année. Puisque vous avez édifié un nouveau permis fondé sur une nouvelle police d’assurance, l’ancien n’est plus valable en cas de changement de propriétaire.

Résiliez uniquement selon les motifs acceptés par Allianz

Peu importe la base sur laquelle votre assurance a été soumise, vous devez invoquer une bonne raison pour l’annuler. Que ce soit à la loi Hamon ou après les 12 mois, le motif légitime est obligatoire. Cela peut être à la suite d’une altération de situation personnelle ou professionnelle comme :

  • un malencontreux décès de l’assureur ;
  • une situation de déménagement ou une affectation du bureau ;
  • l’incapacité de faire face aux obligations sur le long terme (surendettement) ;
  • une arrestation qui entraîne votre emprisonnement ;
  • une augmentation des primes établies par l’assureur ;
  • la participation à un syndicat d’entreprise obligatoire (pour une assurance santé) ;
  • un bouleversement de votre vie professionnelle (licenciement ou retraite) ;
  • un changement dans votre vie conjugale (le mariage, le divorce, etc.).

Il est impératif d’indiquer la nature et le justificatif du motif avancé pour l’annulation du contrat. Dans une circonstance de diminution de risque, Allianz peut bien refuser de réduire la prime.

De ce fait, le préavis est d’un mois. En cas de perte totale de vos biens suite à un incident non assuré, l’annulation de l’assurance est immédiatement entamée.

Catégories de l'article :
Actualité