close

Les tubercules de Montgomery : quand apparaissent-elles ?

Une femme enceinte subit de nombreuses transformations physiques tout au long de sa grossesse. Le corps se prépare en effet à porter et à accueillir un nouveau-né. Ce sont des transformations qui peuvent être une source d’inquiétude et de questionnement. Parmi les parties du corps concernées par ces changements, les seins voient apparaitre au niveau du téton des sortes de bosses remarquables. On les appelle les tubercules de Montgomery. Qu’est-ce que c’est exactement, quelles fonctions ont-elles et quand apparaissent-elles ?

Découvrons cela dès maintenant dans cet article !

Lire également : Comment consommer de la farine de CBD ?

Les tubercules de Montgomery : définition

On les appelle également glandes de Montgomery ou encore glandes aréolaires, ces tubercules sont en fait des glandes sébacées que l’on peut voir sur le mamelon, au niveau de l’aréole. C’est le Docteur William Montgomery qui les décrit en 1837 et leur donne son nom. Ce Docteur d’origine irlandaise détaille pour la première fois les caractéristiques de ces tubercules.

Grâce à la forme reconnaissable des petites protubérances rondes, il est simple d’identifier les tubercules de Montgomery. En effet, l’aspect de la peau se rapproche un peu de la chair de poule. Sachez que ces tubercules peuvent se situer aussi sur le mamelon et pas seulement en contour. Il faut savoir également que leur taille diffère selon les femmes. Il en est de même pour leur nombre.

A lire également : Savez-vous vraiment bien vous brosser les dents ?

Le rôle des tubercules de Montgomery

Les tubercules de Montgomery sont avant tout un signe de grossesse. C’est en effet dans les premiers jours ou les premières semaines qu’elles apparaissent. Le corps de la femme enceinte commence sa transformation, les seins se préparent à allaiter l’enfant à naître. Les tubercules de Montgomery sont alors plus visibles et plus importantes. Leur apparition peut même se faire avant que les règles se stoppent.

Si vous remarquez l’apparition de tubercules de Montgomery, n’hésitez donc pas à faire un test de grossesse.

La présence des glandes de Montgomery prend toute leur importance lorsque l’allaitement débute. Les tubercules ont effectivement un rôle dans la production du lait maternel en tant que stimulant. Ces dernières vont par la succion du nourrisson,  être activées et provoquer la production d’ocytocine. Cette hormone agit sur les muscles et c’est ainsi que le lait est conduit au mamelon. C’est pourquoi on recommande aux mamans de veiller à ce que le bébé tête le mamelon sur une partie assez grande.

Les tubercules de Montgomery ont la caractéristique aussi de produire une substance antibactérienne et une autre semblable à de l’huile. Le rôle d’une substance antibactérienne est de constituer une protection contre les infections microbiennes. Les jeunes mamans doivent d’ailleurs en ce sens éviter d’utiliser du savon pour nettoyer leurs mamelons. En fait, tout produit qui pourrait altérer ou déséquilibrer le fonctionnement de cette zone est à proscrire. Il suffit de se rincer à l’eau lors de la toilette quotidienne. Les sécrétions sont particulièrement intéressantes pour un nourrisson, il convient donc de les préserver. Quant à la substance huileuse, elle facilite l’allaitement et la tétée du bébé.

Les tubercules de Montgomery ont en plus une fonction odorante, c’est-à-dire quelle dégage une odeur qui va guider le bébé et lui permettre de téter le sein.