Etudiant, les secrets pour bien gérer son argent

L’étudiant, comme on le sait tous est toujours à court d’argent. Il a toujours besoin de sous pour faire ci ou ça. L’erreur de beaucoup d’étudiants est de ne pas savoir faire des économies. Nous donnons ici aux étudiants quelques secrets pour bien gérer leur argent.

A lire en complément : Performance énergétique d’un bâtiment

Faire le point de toutes ses rentrées d’argent

Avant de penser à gérer son argent, il faut d’abord savoir combien on a. Sachez que vous n’avez pas besoin d’avoir beaucoup d’argent pour bien le gérer. Savoir gérer un petit budget, c’est la base. Si vous n’avez pas de mal à gérer un petit budget, vous aurez toute la facilité du monde à en gérer un plus grand. Donc avant de commencer à gérer faites le point de tout ce que vous gagnez, que ce soit des mains de vos parents, ou des jobs à temps partiel que vous faites.

S’organiser

Dès que vous saurez combien vous avez au total, il vous sera plus facile de savoir comment faire les dépenses. Organisez-vous en fonction de vos priorités. Ne dépensez que dans les choses qui sont nécessaires. Si en tant qu’étudiant vous ne voulez plus vous retrouverez sans argent très tôt dans le mois vous devez arrêter de dépenser dans les futilités.

A lire également : À la découverte du nouveau robot cuiseur Bosch Cookit

Épargner de l’argent

Quel que soit votre budget, essayez toujours de mettre quelque chose de côté chaque mois. Faire des économies ne peut qu’être bénéfique, car des imprévus peuvent survenir malgré toutes les prévisions. Vous aurez alors une marge de manœuvre.

Consommer mieux et à moindre coût

On se rend souvent compte que les étudiants se contentent de manger dans les fast food et ne font pas la cuisine. Faire des courses pour mieux manger vous reviendrait moins cher. Vous ne le saviez sûrement pas. Les produits achetés vous permettraient de faire plus d’un repas que vous pouvez consommer sur deux jours au moins alors que les repas de fast food et autres sont à consommer immédiatement.

Pour bien gérer son argent, un étudiant devra faire plusieurs sacrifices qui ne sont pas toujours faciles, mais qui portent leurs fruits.

Se former aux bonnes pratiques financières

Il faut souligner que bien gérer son argent ne s’improvise pas. Il faut apprendre à éviter les pièges financiers et connaître les bonnes pratiques pour économiser efficacement. C’est pourquoi il est recommandé aux étudiants de se former aux bonnes pratiques financières.

Plusieurs options sont possibles, notamment en ligne avec des cours gratuits ou payants proposés par des organismes sérieux tels que les banques ou les assurances, mais aussi dans le cadre d’ateliers organisés auprès des universités ou encore avec une consultation personnalisée chez un conseiller financier.

Les thématiques abordées lors de ces formations peuvent varier : établir un budget réaliste et adapté à ses besoins, savoir comment fonctionnent particulièrement les cartes de crédit, comprendre le marché boursier…

En choisissant cette voie pour être au courant de votre situation financière, vous aurez acquis tous les outils nécessaires pour prendre vos finances en main et mener une vie étudiante confortable sans stresser constamment à cause du manque d’argent.

Trouver des petits boulots pour arrondir ses fins de mois

Pour arrondir leurs fins de mois, les étudiants peuvent aussi trouver des petits boulots. Ce n’est pas toujours facile, mais cela peut être rentable.

Il existe plusieurs options pour trouver un petit boulot, comme les sites d’emplois saisonniers, la recherche en ligne ou encore les agences d’intérim spécialisées dans l’emploi étudiant. Les secteurs à explorer vont du service à la clientèle, au soutien scolaire et même aux travaux manuels tels que le jardinage ou le bricolage.

Pensez bien à noter que ces emplois ne sont pas forcément rémunérés au salaire minimum légal. Certains postulent qu’un travail simple permet une expérience professionnelle utile et enrichissante tout en apportant une source de revenus supplémentaires.

Il faut prendre garde à bien organiser son temps avec ses études universitaires, notamment lors de périodes plus chargées telles que les examens finaux ou les remises de travaux importants. Si vous cumulez plusieurs activités professionnelles temporaires durant votre année universitaire afin d’accroître vos finances personnelles, sachez qu’il peut y avoir des conséquences fâcheuses sur votre équilibre mental et physique : stress excessif inhérent aux déplacements fréquents ainsi qu’à une charge mentale supérieure engendrée par la gestion simultanée des différents employeurs…

En définitive, si vous choisissez cette voie pour arrondir vos fins de mois pendant votre vie universitaire active, c’est donc essentiellement pour acquérir une expérience professionnelle et surtout pour acquérir une indépendance financière.

Catégories de l'article :
Actualité