close

Comment répondre à un appel d’offre en 5 étapes ?

Comment répondre à un appel d’offre en 5 étapes

Pour toute entreprise, surtout les PME et les microentreprises, gagner un contrat de marché public est une véritable manne financière. En plus, il constitue une opportunité pour l’entreprise de mettre en valeur ses atouts et de renforcer sa notoriété. Mais, pour obtenir un tel privilège, il faudrait avoir préalablement bien répondu à l’appel d’offres. Voici donc 5 étapes à suivre pour répondre à un appel d’offres de façon efficace.

Se faire connaitre des services décisionnaires

Bien répondre à un appel d'offres

Généralement, pour les contrats de commande publique d’une valeur inférieure à 25 000 euros, les avis d’appel d’offres ne sont pas nécessaires. Être connu par l’instance décisionnaire peut donc augmenter les chances de gagner le contrat. Vous devez juste avoir l’agrément pour exercer, la compétence nécessaire et surtout l’information au bon moment. Pour s’informer des chantiers à réaliser dans les mairies et autres structures décentralisées, visitez le lien https://www.conseils-service-collectivites.fr/.

A découvrir également : Travaux de rénovation : comment bien choisir ses artisans ?

Étudier l’avis d’appel public à la concurrence

L’AAPC (Avis d’Appel Public à la Concurrence) est un condensé de l’avis d’offre émis. Il renseigne sur des principaux détails tels que :

  • Le lieu d’exécution du marché ;
  • La procédure utilisée ;
  • Les critères d’attributions ;
  • La date limite, etc.

L’analyse de ces quelques paramètres permet à l’entrepreneur de savoir si s’engager dans une telle procédure lui sera bénéfique ou non. L’essentiel est de pouvoir obtenir après exécution du marché, une bonne marge de bénéfices. Dans le cas contraire, il vaut mieux s’abstenir.

A lire également : Quand a-t-on besoin d’un audioprothésiste ?

Analyser le dossier de consultation des entreprises

La réponse à un dossier pour un appel d'offres

L’étape précédente ayant permis de sélectionner les offres les plus pertinentes, il faut en faire une étude approfondie. C’est en cela que l’analyse du DCE est importante. Ce document à télécharger en ligne fournit les informations relatives au cahier de charges des entreprises candidates. Il sert aussi à clarifier le format de la réponse à donner. Une étude approfondie de ce document permet donc de comprendre les besoins du demandeur et de soumettre une réponse bien formelle.

Rédiger sa réponse à l’appel d’offres

L’élaboration de la réponse à un appel d’offres implique aussi la constitution de dossier. Il faut donc avoir tous ses documents bien à jour. Vous pouvez remplir certains documents comme le DUME à l’avance. Néanmoins, veillez à avoir toutes les pièces demandées dans le dossier de consultation des entreprises. La dernière étape consiste à rédiger son mémoire technique et à envoyer sa réponse à temps.

Rédiger le mémoire technique

Le mémoire technique pour un appel d'offres

Le mémoire technique est l’équivalent de la lettre de motivation pour obtenir un poste. Il doit fournir quelques éléments qui permettront à l’organe chargé du marché de juger de votre capacité à respecter les clauses du contrat. Il est important d’y présenter quelques-uns de vos travaux précédemment réalisés par l’entreprise.Vous pourrez ainsi augmenter vos chances de remporter l’appel d’offres. La description du profil de l’entreprise et les outils dont elle dispose peut aussi s’avérer très utile. Il est aussi important de la faire relire par une tierce personne pour éviter la présence des petites fautes.

Une fois la rédaction achevée, il faut procéder à l’envoi avant la date de clôture par voie recommandée. Si ces étapes sont suivies convenablement, vous pourriez gagner autant de marchés que vous souhaitez.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!