close

Cigarettes électroniques modifiables : que faut-il savoir ?

Cigarettes électroniques modifiables : que faut-il savoir ?

Pour se faciliter le sevrage tabagique, certains fumeurs optent pour les cigarettes électroniques. Parmi celles-ci se trouvent les cigarettes électroniques modifiables. Ces dernières, comme leur nom l’indique, offrent aux utilisateurs la possibilité de porter des modifications à leur produit. 

L’essentiel à savoir sur les cigarettes électroniques modifiables

Il est important, avant de commencer à vapoter, de connaître la composition, les caractéristiques et le mode de fonctionnement des cigarettes électroniques modifiables. En effet, elles sont principalement composées de trois éléments. Il s’agit d’un clearomiseur, d’une résistance et d’une batterie. 

A voir aussi : La nécessité d’une enquête publique sur l’essence

Comme vous pouvez vous en douter, la batterie est la source d’énergie qui alimente la cigarette. Pour fonctionner, elle envoie de l’énergie à la résistance qui permet de chauffer le liquide de vaporisation. Notons que ce dernier se trouve au contact de la résistance dans le clearomiseur.

La spécificité de ce type de cigarette est que son générateur d’énergie est amovible. En effet, il est contenu dans des accus de diverses capacités. L’autonomie peut varier alors de 650mAh à 2200mAh. Par exemple, une batterie de 650mAh permet de vaper l’équivalent de 10 cigarettes. Quand celle-ci est déchargée, vous pouvez la retirer et en mettre une autre, sans attendre la longue charge de 2 heures.

A lire également : Comment se faire rembourser une épilation laser ?

L’ergonomie de cet appareil est assurée par un petit bouton d’allumage sur la batterie appelé «switch». Aussi, par un petit écran d’affichage qui permet de suivre le niveau de la batterie ainsi que celui du e-liquide. Rappelons que le vapotage s’effectue par le bout de l’e-cigarette muni d’un embout buccal appelé drip tip.