Les conseils pour choisir votre futur métier

Vous vous lancez dans votre premier métier ou vous relancez pour une reconversion ? Faites le point sur votre profil en premier lieu avant de choisir le métier qui peut vous convenir. Gardez la motivation tout d’abord, car choisir un métier parmi les centaines qui existent aujourd’hui n’est pas une mince affaire. Pensez profondément à vos réelles envies avant de prospecter. Ne brûlez aucune étape pour viser le bon domaine dans lequel vous pourrez faire carrière.   Découvrez nos conseils pour chaque phase dans votre choix.

1- Quelles sont vos réelles envies professionnelles ?

Vous ne vous sentez plus enthousiaste quant à votre travail actuel et peinez à vous lever du lit de plus en plus pour rejoindre votre bureau. Faites le point sur ce qui cloche tout d’abord, car une telle décision de quitter son travail ne se prend pas à la légère. Peut-on juste incriminer le contexte économique actuel ? Est-vous épuisé des contraintes liées à votre métier ? sont autant de questions qu’il faut se poser pour connaître vos réelles envies professionnelles. Demandez-vous quel métier pourrait vous faire reprendre votre motivation et dans quel domaine vous vous voyez dans les prochains mois ou les prochaines semaines. Il s’agit là d’une véritable analyse de fond, pour repartir du bon pied. Définissez également vos priorités professionnelles et qu’est-ce qui pourrait réellement vous toucher comme activité à faire tous les jours.

A lire en complément : Comment répondre à un appel d’offre en 5 étapes ?

2- Revenez sur votre parcours et vos compétences

Beaucoup d’entreprises restent encore regardantes quant aux compétences techniques et au cursus des candidats. Ne prenez donc pas à la légère les éléments qui ont fait de vous ce que vous êtes aujourd’hui. Faites une synthèse de vos expériences et de vos expertises. Vous pouvez déjà commencer par esquisser votre CV. Découvrez de nombreux exemples de CV par secteur d’activité sur Internet. Comparez votre parcours à vos envies de job futur. Intéressez-vous par exemple au nombre d’années que vous avez dû passer à travailler dans un secteur d’activité, à votre diplôme et aux métiers que vous pourriez aimer faire.  Si le métier que vous souhaitez ne correspond pas à votre cursus, seriez-vous prêt à prolonger vos études ou à le reprendre ? Si tel est le cas, où dans quel établissement universitaire vous inscrirez-vous ?

4- Connaissez-vous le marché de l’emploi ?

Le marché du travail est la relation entre les demandes d’emploi et les entreprises qui offrent des emplois, qui recherchent des compétences et qui souhaitent étoffer leurs équipes. Il faut aborder le marché comme il se doit, parce que la disparité des emplois entre les régions est bien réelle. Il est même conseillé de vous mettre au fait des données statistiques du marché du travail dans votre région où dans votre ville. Vous pouvez vous rapprocher de Pôle emploi qui possède toute une mine d’informations sur les secteurs d’activités et les métiers qui recrutent le plus dans votre zone géographique. Vous pouvez également vous informer un peu plus sur les entreprises qui proposent du travail en allant par exemple sur leurs sites Internet.

A voir aussi : Est-ce que la rémunération est l’aspect le plus important de la motivation pour un employé ?

3- Demandez conseil à vos proches

Étudiez également l’environnement qui vous entoure en demandant conseil à vos proches et à votre entourage. Ils peuvent vous aider à mieux choisir votre orientation professionnelle. Les personnes plus âgées ont déjà eu leurs expériences et ont peut-être déjà été confrontées à la même situation que vous. Vos proches ont peut-être aussi des conseils à vous donner par rapport au type de travail qui vous correspond le mieux par rapport à votre personnalité, vos qualités et vos défauts. Au-delà des proches, des structures comme Pôle Emploi peuvent aussi vous aider à choisir votre futur métier. Des dispositifs existent à son niveau pour accompagner les personnes à la recherche d’un premier emploi ou qui veulent se lancer dans une réorientation professionnelle.

4- Renseignez-vous sur les pistes de métiers

Internet un aussi un conseiller qui peut vous être utile dans votre démarche pour trouver un futur job. C’est un vivier de connaissances à acquérir dans tous les secteurs d’activités. Profitez de votre période de recherche pour vous y mettre quelques minutes tous les jours. Le site officiel de l’Office national d’information sur les enseignements et les professions ou Onisep est par exemple riche en informations officielles avec des contenus enrichis en vidéos et autres supports qui vous permettent de mieux comprendre les métiers. L’explication des métiers est accompagnée d’une fiche de renseignement très claire et du cursus à suivre pour trouver des débouchés.

5- Visitez des salons de l’emploi !

Que vous ayez déjà en tête une piste ou que vous soyez encore dans la phase de tâtonnement, les salons professionnels sont toujours un bon moyen pour enrichir vos connaissances et pour booster votre visibilité auprès des employeurs. Vous avez l’opportunité d’entrer plus facilement en contact avec les entreprises qui recrutent. Vous pouvez également demander plus d’informations sur une société et son activité, pour vous rendre compte de votre niveau d’intérêt. Dans le cadre des salons de l’emploi, il est aussi possible de postuler sur place. N’oubliez pas votre CV et votre lettre de motivation pour anticiper vos besoins.

6- Listez votre plan d’action

Listez votre plan d’action par ordre de priorité afin de connaître les phases à suivre dans votre recherche et pour commencer par le plus important. Faites par exemple une liste des entreprises qui vous auront intéressé au cours de vos recherches et des personnes à contacter. Ayez à portée de main votre bilan de compétences. Listez bien vos rendez-vous avec les différentes structures que vous aurez contactées comme Pôle emploi, des centres de formation, des responsables d’établissements universitaires, etc. Listez également les démarches que vous souhaitez entreprendre. Voulez-vous effectuer une demande d’aide ? Souhaitez-vous vous rapprocher d’un conseiller dans l’emploi ou la reconversion de l’emploi ? Par ailleurs, il vous faut également évaluer les éventuels obstacles auxquels vous pourriez être confronté par rapport à un emploi ou une activité que vous souhaitez faire. Pourriez-vous avoir des difficultés à vous déplacer par rapport à l’entreprise que vous convoitez ? Pourriez-vous avoir des problèmes de logement si le travail que vous envisagez ne se trouve pas dans votre région ? etc.

Catégories de l'article :
Business