close

Apprendre l’acrylique pouring : que faut-il savoir ?

L’acrylique pouring consiste à peindre un support solide en y versant des substances pigmentées. Vous pouvez en faire un tableau ou tout simplement une décoration. L’essentiel, c’est de savoir comment s’y prendre.

Le choix d’un bon matériel de travail

Le choix des matériels implique le support, les peintures et les outils nécessaires. Ces trois éléments détermineront la qualité de votre produit.

A lire également : Réalisez vous-même vos cigarettes

Choisir le bon support

Il existe une variété de supports adaptés à l’acrylique pouring. C’est ce qui rend, d’ailleurs, le choix plus embarrassant. Toutefois, quelques critères permettent d’éviter les mauvais choix.

Vous devez prioriser les supports à surface plate et lisse. Ces supports permettent de couler plus facilement la peinture. Ils réduisent l’accumulation de peinture sur des parties données.

A lire aussi : Partir à l’aventure pour profiter de la nature

Vous pouvez également adopter des supports rigides. Ils supportent mieux les peintures liquides. Le verre, le carreau ou la céramique sont autant de supports rigides à envisager.

Utiliser les bonnes peintures

La qualité de l’image dépend des peintures choisies. Ce choix doit donc porter sur les peintures les plus fluides.

Les substances pigmentées recommandées dans ce cas sont les peintures sèches, semi-épaisses, encres et liquide. Toutefois, la qualité des peintures est parfois définie par le budget. Il vous revient donc de voir votre capacité financière.

Choisir ses outils
Pour un débutant, il est inutile de vouloir prendre des outils de professionnels qui reviennent chers. Certains petits objets de la maison peuvent vous servir à vos débuts.

Des gobelets et des bâtonnets sont, par exemple, très utiles et assez économiques. Le gobelet vous permettra de combiner les couleurs. Vous vous servirez du bâtonnet pour remuer le mélange de peintures.

Vous pouvez vous servir des couvercles à chaussures pour soulever les extrémités du tableau. Ces mêmes couvercles facilitent le séchage des bordures du support.

Pour votre protection, vous devez prévoir des gants. Certaines peintures peuvent contenir des substances chimiques toxiques. Les gants vous évitent le contact direct avec ces éventuelles toxines.

La préparation des peintures

Pour réussir une bonne combinaison de peintures, vous devez choisir, au préalable, les couleurs envisagées. Vous devez vous préoccuper aussi de la consistance du mélange.

Choisir ses couleurs

Le choix des couleurs peut devenir compliqué. Pour cette raison, vous pouvez, tout simplement, choisir parmi les grandes catégories de peintures. Vous y trouverez plus facilement la couleur de votre futur tableau.

S’il vous faut choisir plusieurs couleurs, sélectionnez les plus harmonieuses. Pour réussir une parfaite combinaison de peintures, vous pouvez aussi vous servir du cercle chromatique.

Pour un début, évitez d’accumuler beaucoup trop de couleurs. Si vous allez au-delà de 4 couleurs, c’est déjà un mauvais pas. Entre 2 et 4 couleurs, c’est mieux pour la qualité de votre tableau.

La réalisation de l’acrylique pouring

Avant de démarrer l’acrylique pouring, vous devez tout protéger. Vous pouvez aussi étaler une couverture au sol. L’intérêt est d’éviter les saletés provoquées par la peinture.

Mettez vos gants et couvrez-vous le nez et la bouche. Une blouse pour protéger votre corps est aussi une bonne idée.

À présent, réunissez tous les gobelets de peintures et vérifiez si toutes les couleurs préparées y sont. Commencez par appliquer les couleurs au support.

Une fois que l’opération est terminée, procédez au séchage du tableau. Après le séchage, vernissez-le pour le rendre plus brillant.

Nettoyez enfin le lieu de travail et lavez immédiatement les outils. Le faire plus tard sera très difficile, car la peinture peut s’endurcir.