close

Contrôle technique : des camping-cars recalés en raison de ceintures de sécurité en surnombre

Le camping-car encore appelé autocaravane au Québec se reconnait par le fait c’est une voiture qui peut aussi servir de maison, car disposant de tous les éléments lui permettant d‘être habitable. En effet, on peut y trouver un couchage composé d’un ou de plusieurs lits, d’une cuisine, d’un coin repas, d’un chauffage, d’une cuisine, mais aussi de nombreuses autres fonctionnalités. Par conséquent, on peut en déduire que c’est un engin exceptionnel. Toutefois, cette voiture n’échappe pas au contrôle technique. C’est dans ce contexte que plusieurs d’entre eux étaient recalés pour certaines raisons.

Les causes du recalage de nombreux camping-cars

La FFACCC qui est la fédération française des associations et club de camping-cars ces derniers temps reçu des plaintes venant de ses adhérents. Nombreux d’entre eux ont été recalés à la visite technique pour une raison spéciale. Leurs camping-cars posséderaient trop de ceintures de sécurité. En effet, leur carte grise précise que leurs engins disposent de 3 places homologuées. Cependant, dans les faits, ceux-ci disposent d’au moins 4 ceintures de sécurité. Cette fédération des amateurs de campings-cars a tout de même tenu à avoir certaines explications par rapport à cette situation.

Lire également : L’école-usine de Strasbourg : un cas unique en Europe

La réaction des autorités concernées

Suite à ce problème inédit qu’ont rencontré les propriétaires de camping-car lors de leur contrôle technique, la fédération chargée de s’occuper de leurs droits a mené une enquête qui les a menés vers les autorités concernées par ceci. Toutefois, la réponse de leur part a été ferme : «?Le nombre de sièges équipés d’ancrages et de ceintures doit correspondre au nombre de places sur le certificat d’immatriculation. Il convient de retirer la ceinture et les ancrages des sièges supplémentaires. Si tel n’est pas le cas, la consigne donnée en contrôle technique est de mettre ces véhicules en contre-visite?». Par conséquent, les autorités les invitent à se conformer à cette nouvelle décision le plus rapidement possible.

La raison de la contre-visite

Dans le cas du nombre de ceintures présentes dans les camping-cars, une contre-visite est préconisée. Cela est dû au fait que c’est considéré comme une défaillance majeure. En effet, dans la nouvelle règlementation du contrôle technique promulguée le 20 mai 2018, ce type de problème est visé à travers la rubrique «?Dépassement du nombre de sièges autorisé, siège supplémentaire non indiqué sur le document d’identification?». Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site http://www.autosecuritelavalentine.com/.

A lire aussi : Quel est le smartphone favori des femmes en 2018 ?

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!