close

Contrôle technique : comment éviter la contre-visite ?

Le contrôle technique est devenu un peu plus imposant avec la nouvelle réforme entrée en vigueur. On note d’abord que le nombre de points de contrôle a augmenté. Les niveaux de défauts sont passés à trois désormais avec le nouveau niveau de défaillances critiques qui a été ajouté. Ce sont des éléments qui rendent un peu plus complexe le contrôle technique. Plusieurs véhicules sont ainsi exposés à la contre-visite. Mais il est possible de l’éviter avec une prise en compte de certains critères.

Vérifier l’éclairage et la signalisation

Le mauvais fonctionnement de l’éclairage et de la signalisation de votre voiture peut être à la base d’une contre-visite. Avant de vous rendre dans un centre pour le contrôle technique, prenez le temps de vérifier le bon fonctionnement des feux de position et des feux clignotants avant et arrière, des feux de croisement, et des feux de détresse. Il y a également l’éclairage de la plaque d’immatriculation, les témoins lumineux du tableau de bord et des catadioptres qui doivent être contrôlées pour éviter une contre-visite.

A découvrir également : Quels sont les avantages d’un crédit à la consommation ?

Vérifier l’échappement et les pneumatiques

Les pneus usés, entaillés ou avec hernie sont souvent des raisons qui conduisent à une contre-visite. Vous devez vous assurer que les pneus de votre engin ne présentent aucune déformation. Contrôlez alors leur bon état en vérifiant les témoins d’usure. Ces derniers ne doivent pas être apparents ; si c’est le cas, il vous faudra changer impérativement les pneus. Prenez aussi le temps de contrôler la pression de vos pneus de façon régulière.

Quant au pot d’échappement, vous devez vérifier qu’il est bien fixé et qu’il ne présente pas de fuites. Si vous remarquez que la couleur de la fumée est blanche, bleue ou noire, vous devez contacter un professionnel.

A découvrir également : Pourquoi confier la vente d’un bien à une agence immobilière ?

Vérifier les freins

Un défaut dans le système de freinage de votre voiture peut conduire à une contre-visite. Vous devez suivre le plan d’entretien de votre véhicule. Les plaquettes et les disques de frein doivent impérativement être changés au moment idéal. Vous éviterez par la même occasion les différents risques liés à des freins défaillants.

Vérifier l’immatriculation de la voiture

Il faudra aussi vous assurer que les plaques d’immatriculation de la voiture sont bien fixées à leur support. Elles ne doivent pas présenter des traits de détérioration. Les caractères des plaques doivent être bien lisibles et clairs avant le contrôle technique.

N’oubliez pas de faire le tour de la voiture pour vous assurer qu’elle est en bon état. Le compteur kilométrique, les niveaux d’huile ou de liquide, les balais d’essuie-glaces, les ceintures de sécurité sont quelques éléments à vérifier pour échapper à la contre-visite.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!