close

Comment utiliser la formation comme outil de fidélisation ?

La formation est une bonne stratégie de fidélisation lorsqu’elle est bien maîtrisée. Si cela vous dit de faire un essai, on vous propose les astuces ci-dessous pour bien faire.

Connaître les besoins de sa cible

La formation est bien suivie lorsqu’elle répond aux besoins de la cible. C’est ce qui permet par exemple, de faire suivre une formation de gestion de son portefeuille à un entrepreneur et une formation de gestion du cahier de recettes et dépenses à un comptable. Dans les deux cas, il s’agit d’une formation portant sur les finances. Toutefois, dans chaque cas, c’est orienté pour convenir à la cible.

A découvrir également : 5 conseils pour lancer son entreprise

Il faut aller plus en détail lorsque l’on aborde certains domaines sensibles comme le numérique ou l’immobilier. Il est conseillé de se centrer sur les formations de développement personnel au cas où l’on aurait peu d’informations sur la cible.

Trouver le moyen d’appeler à participer

A découvrir également : Pourquoi et comment faire un contrôle médical pendant l’arrêt de travail ?

Offrir une formation à sa cible n’est pas la partie la plus complexe du processus. Il faut réussir à leur donner l’information de la bonne manière. On recommande de remettre par exemple, les bons de formation au cours d’une cérémonie solennelle. Ainsi, cela prendra la valeur de bien mérité. Ce peut être un bon offert à la cible la plus performante. Elle se sentira, du coup, considérée et ne ratera la formation pour rien au monde. Par ricochet, elle attirera d’autres cibles à faire comme elle.

Organiser la formation

Une formation doit être organisée pour plaire à la cible. Tout commence par les modules. Il faut trouver de bons modules pour meubler une formation. C’est ainsi que cela aura l’air intéressant déjà à l’annonce. Ensuite, il convient d’avoir les bons formateurs. Ce sont eux qui vont offrir une certaine image de l’entreprise aux personnes formées. S’ils peuvent, à la base, associer l’image de la structure donatrice à une bonne cause, les personnes formées n’auront plus aucune envie de quitter la structure. Enfin, il convient de trouver des horaires qui arrangent tout le monde. Ainsi, personne ne ratera l’opportunité d’acquisition de connaissances.

Délivrer des parchemins

A la fin de la formation, il doit y avoir une preuve de participation pour chaque participant. Ce doit être un document remis lors d’une cérémonie officielle par des personnalités d’un certain niveau dans le secteur concerné. Ainsi, l’on laissera un bon souvenir à la cible. En dehors de cela, il serait judicieux de réaliser le parchemin avec soin. Si c’est assez beau et imposant, les bénéficiaires n’hésiteront pas à placer cela sous leur regard et à la vue de tous.

Réaliser un suivi

Une formation ne doit pas s’arrêter à la délivrance du parchemin. On doit pouvoir organiser un contrôle circonstanciel pour vérifier si les notions sont bien appliquées. Ce seront des contrôles occasionnels une fois par semestre ou trimestre. Il pourrait aussi y avoir un créneau pour d’autres formations complémentaires. Ainsi, la cible ne voudra pas partir de peur de rater les autres formations.

Le suivi peut aussi se faire avec des appuis ou conseils d’experts. Cette offre aidera à garder un œil sur les difficultés persistantes pour organiser des formations plus adaptées à la cible.